Présentation de Diane

Mon parcours dans le domaine ésotérique a été une deuxième nature qui m’a collée à la peau dès mon jeune âge. J’étais intriguée par le savoir intuitif que je possédais, par des pressentiments tellement forts que je ne parvenais pas à oublier tant que je ne l’avais pas exprimé à ma nièce, qui était plus jeune que moi, mais qui m’écoutait comme si elle savait de quoi je parlais. Elle fut un excellent public et sans aucun doute ma  première marche à mon escalier d’évolution je la remercie avec amour.

Mon premier outil de travail a été un jeu de cartes ordinaires que mes parents se servaient comme amusement. J’ai bâti mes personnages à partir de cela et j’ai pu faire l’histoire de chaque personne qui me consultait dans ma famille; car à 12 ans on n’est pas encore sur le marché traditionnel mais déjà la démarche spirituelle était engagée.

Très vite j’ai eu des résultats étonnants.  Un jour j’ai eu une attirance particulière pour une formation  en  toucher  thérapeutique.  Nous avions des séances avec des consultants étudiants. J’ai su à ce moment là que j’avais une grande force mais plus encore que ne fut-elle pas ma surprise quand le professeur m’a dit d’un ton très affirmé : vous avez des dons avec vos mains et vous avez une aura d’une couleur très spirituelle. Je ressortis de là enchantée tout comme  je me questionnais  sur mon futur dans ce domaine.  Un peu plus tard dans les débuts de l’âge adulte j’ai compris que je devais m’investir dans l’ésotérisme et j’avais à ce moment –là une attirance particulière pour le tarot.

C’est alors que je me suis achetée des livres qui me parlaient comment travailler avec cet outil et faire de la prédiction. J’ai utilisé tout d’abord des tarots psychologiques, ensuite des tarots divinatoires tels le tarot de Mlle Lenormand sans oublier les dés de la destinée et, la prédiction par les taches d’encre. Mais je n’étais jamais satisfaite et comblée. Je voulais toujours plus et une évidence m’est apparue.

C’est ainsi que mon périple a commencé très sérieusement et je me suis inscrite à l’école de Kris Hadar. J’ai étudié pendant 8 ans avec cet homme extraordinaire qui m’a mis au monde sur le chemin de la libération et de l’application de mes talents. J’ai eu la passion de la numérologie à 22 nombres issue des nombres sacrés de Kris Hadar. J’ai eu la passion du tarot de Marseille que j’ai étudié également avec Kris Hadar en comprenant chaque arcane dans son côté psychologique, événementiel et situationnel.

Je nageais dans ce mouvement de la connaissance de soi et des autres. Je buvais chaque parole et c’est à ce moment –là que j’ai su que je devais suivre ma route; celle de la recherche de mon intérieur pour ma paix et mon bien-être. Et naturellement je ne pouvais pas garder cela pour moi seule mais en faire profiter chacun qui le désirerait et mettre à contribution tout ce savoir pour dire à tous les autres comment arriver au bonheur de se connaître et d’aller vers soi, vers son intériorisation et réaliser pleinement sa mission de vie.

J’ai complété toutes mes études en numérologie à 22 nombres ainsi que l’application  du  tarot de Marseille. Je suis diplômée de cette école depuis 2003 et je fais de la consultation depuis près de 20 ans, bien avant ces études de perfectionnement.

Suivant ce parcours tout au long de mon évolution j’avais une autre passion qui m’attirait; bien évidemment : l’astrologie. J’étais fascinée par tout ce qu’une carte du ciel nous transmettait comme informations. Bien entendu, avant de me décider à m’inscrire à une école d’astrologie, j’ai travaillé avec les cartes du ciel, j’ai eu de bons résultats mais encore là, il me manquait des connexions. J’avais besoin d’apprendre plus loin et plus en profondeur.

Mon choix sur l’astrologue a été long je n’arrivais pas à trouver ce que je cherchais; je voulais une astrologie qui n’était pas fataliste, qui nous donnait d’immenses possibilités pour être heureux et qui apportait de belles révélations sur soi, qui ne nous condamnait pas avec une date et une heure donnée et que nous ne pouvions pas changer, dans un carcan de désolation.

C’est alors que je m’arrêtai sur l’École de Sébastien Michel dans son cours en astrologie de coaching. J’avoue je ne savais pas vraiment comment il s’y prendrait mais j’y croyais par le résumé de son cours. Vous savez, comme au restaurant quand on ne sait pas vraiment quoi manger et la présentation du menu  nous donne vraiment la faim!

Vous comprenez maintenant que son cours m’a vivement intéressée et je me suis inscrite.  Dès lors, je me suis investie pleinement à cette école de pensée  avec autant de passion que jadis  en numérologie et en tarot. Depuis, je n’ai cessé de grandir et  d’utiliser positivement les obstacles qui se présentent dans une carte du ciel par des aspects en carré et/ou en  oppositions. J’ai appris également qu’il ne faut pas s’asseoir sur ses lauriers avec des trigones ou des sextiles. Il faut toujours rester éveillé. Oh! Combien c’est salutaire quand on ne prend pas cela comme une fin (fatalité) mais comme un commencement  pour arriver à un résultat positif et révélateur de nos capacités et de notre potentiel afin d’accomplir notre mission de vie. En 2015, j’ai reçu mon diplôme en astrologie de coaching.

Je suis toujours en étude pratique à cette même école pour des interprétations de cartes du ciel variées tels : le thème de naissance, la révolution solaire, les transits et les progressions. L’astrologie n’a pas de fin c’est toujours une continuité dans notre évolution. Je ne m’arrêterai jamais d’apprendre et de comprendre.

J’espère que ce parcours vous donnera envie de me consulter et d’emprunter une route qui mène à votre bien-être, à vos démarches pour atteindre les résultats escomptés.